Une société participative

Une coopérative a pour objectif de satisfaire certains besoins socio économiques et culturels communs à ses membres.
La formule coopérative permet aux producteurs d’être à la fois propriétaires et usagers de leur entreprise.
En tant que propriétaires, ils assument ensemble les responsabilités liées à la propriété.
Comme usagers, ils s’approvisionnent à la coopérative en biens et / ou services.

A titre de membres ils participent :

A la propriété

Quel que soit le nombre de parts sociales qu’ils possèdent ou le montant qu’ils ont investi, les membres sont tous propriétaires en parts égales de l’entreprise. La responsabilité des membres dans une coopérative se limite au montant du capital social souscrit.

Au pouvoir

La participation au pouvoir, c’est l’exercice de la démocratie dans l’entreprise coopérative. Quel que soit le nombre de parts que détient chaque membre ou le volume d’affaires réalisé avec la coopérative, c’est la règle “un membre, une voix” qui s’applique.

Aux résultats :

Lorsque la coopérative réalise des excédents, ceux ci sont affectés à la réserve de la coopérative, soit pour consolider sa condition financière, soit aux fins de développement. Mais les membres peuvent décider également de se répartir équitablement entre eux une partie des excédents sous formes de ristournes qu’ils peuvent réinvestir dans leur exploitation agricole et, par conséquent bonifier leurs revenus. Toutefois au moins 20 % des excédents doivent être affectés à l’avoir, jusqu’à concurrence de 30% des dettes de la coopérative.
Contrairement aux autres formes d’entreprise, les trop-perçus sont distribués au prorata des opérations effectuées par chacun des membres avec leur coopérative et non en fonction des sommes qu’ils y investissent.

Une organisation mutualiste

Les coopératives agricoles sont nées de la volonté des agriculteurs de créer des outils d’approvisionnement, de collecte, de transformation et de commercialisation qui soient le prolongement de leurs exploitations.
Des outils qui leur permettent de ne pas être réduits au simple rôle de fournisseurs de matières premières, sans pouvoir ni influence, mais de participer activement à l’entreprise commune.
Ainsi les coopératives sont administrées par des agriculteurs élus.
Des structures participatives renforcent le lien institutionnel de l’engagement et l’exercice d’une solidarité organisée et clarifiée.

L’assemblée générale

Les grandes orientations de la coopérative sont définies au cours d’une assemblée générale, où tous les membres ont le même droit de parole, de participation et de vote.
Convoquée au moins une fois par an, c’est lors de cette assemblée que sont présentés les rapports (moral, d’activité et financier) du conseil d’administration et les rapports du commissaire au compte.
L’assemblée générale examine les comptes, elle les approuve ou les rectifie.
Elle accorde ou refuse le quitus (c’est à dire l’approbation de la gestion) aux administrateurs.

Seule l’assemblée générale peut :

  • Adopter les règlements
  • Décider de l’affectation des résultats
  • Elire les administrateurs
  • Nommer les commissaires aux comptes

L ‘administrateur

Une fonction essentielle pour :

  • Assurer la réalité du pouvoir de l’agriculteur
  • Entretenir le sentiment d’appartenance
  • Assurer la cohésion du groupe

II est un relais d’information entre les adhérents et le Conseil
II oriente et contrôle la stratégie de l’entreprise
II est le garant des finalités de l’entreprise coopérative et de sa pérennité.

Le Président

C’est le conseil d’administration qui nomme parmi ses membres le président. Il dispose d’une voix prépondérante lors des votes du conseil d’administration en cas d’équilibre des voix. il est le représentant du conseil et préside chaque assemblée générale.

Le couple Président-Directeur

Au sein des entreprises coopératives, ce couple traduit l’association du “monde paysan” au monde économique, tout en garantissant la mobilisation et la responsabilisation des sociétaires et des administrateurs à l’égard de l’entreprise et de ses résultats.