Part importante de l’économie agricole Française, les entreprises coopératives agricoles sont présentes sur l’ensemble du territoire et assurent toutes les fonctions économiques en se situant à l’amont et l’aval des exploitations agricoles.

En amont et en aval des exploitations agricoles

En amont : on trouve les coopératives d’approvisionnement, les CUMA (coopératives d’utilisation de matériel agricole en commun) et les CEIA (coopératives d’élevage et d’insémination artificielle).
En aval : les coopératives de stockage, de transformation et de commercialisation .

Coopératives polyvalentes et coopératives spécialisées

Les coopératives polyvalentes sont présentes sur plusieurs filières. Rayonnant sur un ou plusieurs départements, elles jouent un rôle important dans l’orientation des productions de leurs adhérents et, de ce fait, dans le développement de l’agriculture régionale.
Les coopératives spécialisées sur un produit ou une famille de produits, contribuent fortement à l’organisation des filières grâce à l’émergence des pôles régionaux, nationaux, voire européens.

Regroupements et unions pour améliorer l’efficacité

Au fur et à mesure de leur croissance, les coopératives agricoles ont été amenées à se regrouper et à s’unir par le jeu des partenariats et des restructurations (unions, fusions, etc.).
Ainsi, elles ont pu concentrer leurs moyens techniques, industriels et commerciaux au niveau régional ou national.